Pourquoi opter pour un escalier en bois ?

Pourquoi opter pour un escalier en bois ?

15 avril 2020 Non Par José Malongo

Au-delà de ses fonctions pratiques, l’escalier peut devenir un véritable objet de décoration intérieure. Il est donc capital de bien choisir le matériau utilisé pour la fabrication de la menuiserie. Le modèle, les finitions et les dimensions de l’ouvrage nécessitent également une attention particulière. Ces dernières années, le secteur de l’escalier en bois connaît un essor considérable. Voici les principales raisons de cet engouement.

Un charme inégalable

Le bois est très apprécié pour son côté noble et chaleureux. Pour la fabrication d’un escalier intérieur, rien de mieux que ce type de matériau. D’ailleurs, vous aurez le choix parmi une multitude d’essences de bois : le chêne, le hêtre, le frêne, l’érable, le sapin, les bois exotiques… Tout dépend de vos envies et de votre budget. Sachez que l’association du parquet et de l’escalier en bois apporte un cachet authentique à votre intérieur. Cependant, il faut noter qu’un escalier en bois nécessite un entretien particulier contre les insectes xylophages, l’humidité et les traces de salissures.

Vous souhaitez faire fabriquer un escalier en bois ? Sollicitez l’entreprise Escaliers Wipf Olivier, située à Liebsdorf dans le Haut-Rhin. Des artisans qualifiés s’occupent de la conception, de la fabrication et de l’installation de la menuiserie. D’ailleurs, le modèle et les dimensions de l’escalier sont entièrement personnalisables.

Un vaste choix concernant le design de l’ouvrage

Le bois est un matériau facilement maniable. Il est donc possible de concevoir tous les styles d’escaliers. Il vous suffit de choisir le modèle de l’ouvrage en fonction de votre budget et des espaces disponibles dans votre maison.

  • L’escalier droit est très abordable puisque la fabrication de la menuiserie ne présente aucune difficulté spécifique. En effet, ce type d’ouvrage suit un même axe, d’où l’absence d’angle ou de tournant. Cependant, la forme de cet escalier n’est pas adaptée aux petits logements. En effet, l’ouvrage mesure en moyenne 4 m de long et 1,5 m de large. Pour récupérer cet espace perdu, la solution est d’aménager le dessous de l’escalier en bibliothèque, dressing, aire de jeu pour les enfants…
  • L’escalier tournant (en forme de L) se compose d’un ou de plusieurs angles. Ce modèle d’ouvrage est adapté pour les logements étroits, car il nécessite peu d’espace. L’escalier tournant est également très apprécié pour son côté moderne. D’ailleurs, pour accentuer cette touche de modernité, vous pouvez aménager des marches suspendues ainsi qu’une rampe et un garde-corps en verre. Côté tarif, l’escalier tournant est plus cher par rapport à l’escalier droit.
  • L’escalier hélicoïdal (aussi appelé en colimaçon) permet de gagner un maximum d’espace dans un logement. En effet, les marches sont aménagées autour d’un support central. De ce fait, l’encombrement au sol est réduit puisque l’ouvrage possède un diamètre moyen de 1,5 m. La fabrication d’un escalier hélicoïdal nécessite un savoir-faire particulier et plus d’heures de travail. De ce fait, l’ouvrage coûte plus cher comparé à un escalier droit ou tournant. Avec sa forme en spirale, l’escalier hélicoïdal est également peu pratique. D’ailleurs, les seniors et les enfants en bas âge auront plus de difficultés lors de la montée et de la descente.

Un délai de fabrication et d’installation plus rapide

La fabrication d’un escalier en bois est plus rapide. En effet, un artisan sérieux peut concevoir la menuiserie en quelques semaines dans son atelier. De plus, la pose de l’ouvrage est réalisée en une seule journée. Ce qui n’est pas le cas pour un escalier en béton. En effet, la fabrication de ce type d’ouvrage est plus complexe : création d’armature et de coffrage, collage de béton, finitions… Les ouvriers doivent également investir les lieux tout au long de la construction de l’escalier en béton. Les nuisances et les pollutions sont donc plus importantes comparées à la fabrication d’un escalier en bois.