Relooker vos meubles avec de la patine : les techniques

La patine s’applique tant sur vos murs que sur vos meubles, afin de leur donner un coup de jeune, ou un nouveau style, même le plus contemporain. En effet, cette solution permet de personnaliser vos meubles et vos murs en un simple tour de main, et c’est d’ailleurs la tendance actuelle.

Dans cet article, nous allons vous proposer quelques techniques utiles pour réaliser un relooking de vos anciens meubles avec de la patine.

Les différentes étapes à suivre pour un relooking efficace

Il existe plusieurs techniques plus ou moins faciles les unes que les autres pour patiner vos anciens meubles en bois. Cela, en jouant sur la superposition des teintes selon les règles de l’art, le ponçage ainsi que le cirage.

Ces différentes techniques ne nécessitent souvent que très peu de matériels, dont le papier de verre à grains fins, la peinture acrylique, la patine et le cire qui sont faciles à utiliser et à trouver dans presque tous les magasins de bricolage et dans les boutiques de menuiserie.

Que vous souhaitiez réaliser vous-même votre patine, ou la faire réaliser par des professionnels, les étapes ci-dessous ne sont pas à négliger durant la pose :

1.    Préparation du meuble à patiner

La première étape est la mise à nu du bois que vous allez patiner.

S’il s’agit de votre première réalisation, optez plutôt pour un petit meuble facile à manier.

Si votre meuble est laqué, peint, ciré ou vernissé, débarrassez-le dans un premier temps de ses couches protectrices en le ponçant légèrement afin que la peinture et la patine accrochent.

C’est, en effet, une étape assez méticuleuse, car il faut que vous fassiez attention à ce qu’il n’y ait plus aucune trace de vernis. Pour cela, utilisez un papier de verre à grains fins, et n’oubliez pas de lessiver le meuble à la fin du ponçage, afin de le débarrasser de toute poussière.

2.    Application de la peinture d’accroche et de la sous-couche

N’importe quel support en bois peut a priori être patiné, qu’il soit en bois massif ou en aggloméré. Toutefois, il est impératif d’appliquer une peinture d’accroche à faire sécher au moins six heures après le ponçage du meuble.

Pour l’application de cette couche d’accroche, nous vous conseillons d’utiliser une brosse et non un rouleau, en suivant bien le sens du fil du bois, et en évitant d’éventuelles coulures. Cette couche est très importante avant les prochaines étapes, car elle permet d’imprégner et de bloquer le support afin qu’il n’absorbe pas les couches de peinture suivantes.

Quand la peinture d’accroche est bien sèche, vous pouvez désormais appliquer la sous-couche. Elle recevra bien évidemment la patine teintée, d’une couleur plus prononcée que celle de la sous-couche.

A noter que la sous-couche doit toujours être réalisée avec une peinture acrylique mate poudrée. Toutefois, pensez à ne pas la diluer afin qu’elle puisse garder son pouvoir protecteur et couvrant.

Durant la pose de la sous-couche, il est important de commencer par les parties les plus difficilement accessibles (angles du meuble) et de terminer par les grandes surfaces.

Comme la sous-couche est dotée d’un pouvoir couvrant assez important, nous vous conseillons d’appliquer une couche fine en ne chargeant pas trop la brosse.

3.    Application de la patine

Après avoir laissé la sous-couche sécher durant au moins 4 heures, il est maintenant temps d’appliquer la patine à l’aide d’une autre brosse sèche.

Il est également important d’appliquer la patine dans le sens des fibres du bois du meuble. Vous devez avoir la main légère durant son application, comme avec l’application d’un vernis, en réalisant plusieurs allers-retours en la lissant légèrement avec la brosse.

Si vous constatez quelques coulures, laissez sécher complètement le meuble avant de le poncer délicatement avec un papier de verre très fin. Par la suite, appliquez une nouvelle couche de patine selon vos besoins. N’ayez aucune crainte, la patine peut être appliquée plusieurs fois en renforçant l’effet de stries sur le meuble.