Rénovation complète d’une maison : les erreurs que vous devez éviter !

La rénovation complète d’une maison est une tâche ardue et particulièrement budgétivore. De ce fait, il est important de bien se préparer et surtout prendre en compte toutes les éventualités afin d’éviter les surprises désagréables. Aujourd’hui, beaucoup de propriétaires s’y lancent sans véritablement s’y préparer commettant ainsi de graves erreurs. Voici une liste des erreurs à ne surtout pas commettre.

Mauvaise estimation de l’ampleur des travaux

En tant que propriétaire des lieux, il importe de faire appel à un professionnel de la rénovation lorsqu’il s’agit d’estimer l’ampleur de la mission à lui confier. Pour qu’un projet de rénovation complète soit une véritable réussite, les problèmes d’étanchéité de toit doivent être résolus.

D’autre part, chaque partie se doit de jouer pleinement son rôle. Il est du ressort du propriétaire de signifier ses besoins, ses désirs avec les moyens financiers à sa disposition. Il revient par contre au spécialiste d’attester ou non de la faisabilité du projet conformément aux moyens et attentes du client.

C’est à la suite de cette entente qu’un budget pourra être alloué à la rénovation. Toujours dans l’optique d’éviter les controverses et les surprises de dernières minutes, il est recommandé de prévoir une marge budgétaire de 10% pour les éventuels imprévus. Évitez les budgets trop serrés ou trop justes qui contraignent à recourir à des pratiques peu professionnelles.

Défaut de planification des travaux

Une rénovation complète d’une maison implique la remise à neuf de toutes les commodités et subdivisions de la demeure. Pour ce faire, il est judicieux de dresser une planification des travaux. Pas question d’attaquer simultanément tous les fronts.

Organiser l’ensemble du processus de façon graduelle. Pour mieux s’y prendre, il est préférable de  commencer par les missions les plus urgentes. Cela dit, les soucis de déperditions d’énergie ne sauraient être gérés avant l’épineuse question de l’isolation.

Miser sur des matériaux moins chers

La qualité a un prix dit-on. Quitte à opter pour des matériaux à bas pris pour la rénovation de votre maison, mieux vaut laisser la propriété en l’état. Il s’agit d’une erreur constante et habituelle que commettent de plus en plus de personnes.

Dans le but de réduire les frais liés à la rénovation, ils investissent sur des matériaux moins chers qui se retrouvent être de mauvaise qualité et donc peu durable. À défaut du luxe, du haut de gamme, ou de la superbe qualité, misez plutôt sur des utilitaires moyens.

Passer outre les obligations légales

La rénovation d’une maison qu’elle soit partielle ou complète implique un certain nombre de démarches administratives. L’étendue desdites démarches varie selon les pays. Quoi qu’il en soit, il est recommandé de se renseigner sur les différentes obligations légales associées aux travaux à conduire.

En France par exemple, dans des situations de rénovations sans autorisation de la municipalité, les auteurs ont été sommés de déconstruire tout ce qui avait été posé.

Faire soi-même les travaux

Aujourd’hui en France toutes les maisons construites ou rénovées par des artisans reconnus et certifiés font l’objet d’une garantie décennale. Il s’agit d’une caution spéciale qui couvre les propriétaires des éventuels dégâts et réparations qui surgiraient dans leur demeure dix ans après réception.

Lorsqu’en tant que propriétaire, vous conduisez des travaux de rénovation en personne, vous perdez cette garantie, car vous devenez constructeur. La même garantie qui était du ressort des artisans sera désormais la vôtre. Aussi, il y a de fortes chances que les travaux ne se déroulent pas convenablement si vous n’avez pas les compétences nécessaires. Cela résulterait en une énorme perte de temps et de moyens financiers. C’est pourquoi il est plus adapté de s’adresser à un professionnel. Chaque type de travaux (réparation de clôture, ravalement de façade, etc.) doit être confié à un expert du domaine