Choisir sa douillette : 5 étapes simples

Une bonne et douce nuit dépend non seulement de la qualité du lit et du matelas, mais également de la couverture. Il s’avère donc important de pouvoir bien le choisir. Pour l’achat d’une meilleure douillette, il faut tenir compte de la matière, des dimensions, de la température et du confort. A travers cet article, vous découvrirez cinq points clés pour bien choisir votre douillette.

Prenez en compte la taille

Parmi les nombreuses douillettes proposées dans un magasin de produit de literie, vous ferez un mauvais choix si vous ne tenez pas compte des dimensions du lit. Il n’est pas recommandé d’acheter une couverture ayant les mêmes dimensions que le lit. Il faut toujours choisir des douillettes ayant plus de 80 cm en largeur, et 40 cm en longueur de plus que le lit. Par exemple, il faut une douillette qui mesure 180 cm * 240 cm pour un lit à une place qui mesure 90 cm * 190 cm, et une douillette qui mesure 240 cm * 260 cm pour un lit dont les dimensions sont 160 cm * 200 cm.

Tenez compte de la matière utilisée

Pour l’heure, il existe des couvertures naturelles et des couvertures synthétiques. Même si les couvertures polaires et synthétiques ont un prix plutôt bas, elles présentent toutefois plusieurs inconvénients sur la santé, faute de la méthode de conception et de leur composition. Il est donc plus judicieux de choisir des couvertures naturelles, plus respectueuses de la nature. Il existe différents types de couvertures bio dont les prix deviennent de plus en plus abordables. Il s’agit notamment des couvertures naturelles en laines, en soi et en coton.

Faites attention au pouvoir couvrant

Pour choisir la bonne couverture, il faut aussi prendre en compte la frilosité du dormeur. Lorsque le lit est partagé par deux personnes, veillez à choisir une douillette moins chaude, car à deux, on dégage plus de chaleur. Vous pourriez installer un édredon ou un plaid au pied du lit qui pourra être utilisé par le dormeur le plus frileux.

Si vous habitez dans une chambre pas très bien chauffée, vous pourrez opter pour une couverture très chaude. Ce dernier devrait également être en mesure de laisser votre corps respirer aisément, et pouvoir évacuer facilement l’humidité. Aussi, il faut choisir des couvertures agréables au toucher, gonflant et super moelleux. Il faut dire que le choix est fonction de la température de la pièce et celle que préfère le dormeur.

L’indice de chaleur

Une grande majorité de commerçants anglo-saxons définissent la chaleur des couvertures par l’indice TOG. Selon les caractéristiques de la couverture à récupérer la chaleur et à le distribuer de façon homogène chez le dormeur, il est marqué de l’indice TOG variant de 1 à 15. Par exemple, les couvertures d’indice TOG 1 à 4,5 sont spécialement parfaites pour l’été, et pour les chambres dont la température est supérieure à 20°.

Tandis que les douillettes d’indice TOG compris entre 13,5 et 15 sont réservées pour l’hiver. Il est recommandé pour les personnes très sensibles au froid, et pour les chambres dont la température est inférieure à 14°. En général, plus l’indice se rapproche de 15, plus la couverture accumule de chaleur.

Faites attention aux labels

Pour faire le choix convenable, vous pouvez aussi faire recours aux labels. Ils sont souvent attribués par des organisations indépendantes qui rassurent en ce qui concerne la qualité des produits, leur composition 100 % naturelle et l’absence de substances toxiques. Si une douillette est taguée du label Woolmark, Oeko, ou encore Tex, vous pourrez choisir pour ce type de couverture. Il faudra toutefois veiller à comprendre les objectifs et le fonctionnement du label.