7 erreurs à éviter lors d’un aménagement d’un loft

Synonyme d’ouverture et d’espace, le loft est une pièce de tous les possibles. Il permet de regrouper dans un même lieu le salon, la cuisine, la salle à manger, le bureau, etc. Mais quelle déco choisir pour obtenir un style loft ? Et comment l’aménager ? Voici un guide qui pourra vous permettre d’éviter les bavures lors de son aménagement.

1 – Sous-dimensionner le mobilier

Pour ne pas paraître insignifiante, la taille des meubles doit impérativement s’adapter à celle de la pièce ou de l’appartement. Pour que l’espace de votre salon soit bien stylé, il est conseillé d’opter pour un grand canapé. En effet, ce dernier pourra être placé en angle. Vous pouvez également choisir d’installer deux canapés.

Il est aussi suggéré d’éviter une table basse gigogne ou tripode, car c’est un modèle qui est réservé aux espaces restreints. Choisissez plutôt un grand format !

2 – Minimiser l’éclairage

Un grand espace nécessite une luminosité très adaptée, surtout si vous voulez mettre en avant votre sous-plafond. Ainsi, n’hésitez pas à opter pour plusieurs luminaires positionnés ou une suspension XXL. En effet, ces derniers permettent de casser le côté rectiligne de la pièce. De plus, il ne faut jamais oublier de prévoir différentes sources lumineuses. Cela permet en fait d’optimiser l’éclairage. Si vous choisissez d’installer un grand lampadaire, il faut le compléter avec des petites lampes positionnées.

3 – Négliger les installations verticales

En général, un loft possède une hauteur sous-plafond importante. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à miser sur cet atout. En effet, il est sollicité de faire des installations verticales. Elles peuvent généralement être :

Pratique : comme les rangements ou les bibliothèques ;

Décoratives : comme les photos grands formats ou les tableaux.

Mais pour s’adapter au volume et aux proportions du mur, il est recommandé de contacter un artisan. En effet, ce professionnel peut vous proposer plusieurs solutions qui seront adaptées aux espaces atypiques.

4 – Négliger l’isolation

Si vous avez un loft dans un atelier ou une maison traditionnelle constitué de plusieurs ouvertures, vous devez savoir certaines choses. Vous devez vous assurer que l’isolation thermique est très bien réussie. Cette démarche permet d’éviter d’avoir trop froid en hiver et trop chaud en été. Mais elle permet également de réduire vos dépenses énergétiques. Ainsi, choisir un vitrage à isolation thermique renforcée sera fortement de rigueur.

5 – Se limiter sur un seul niveau

Une hauteur sous plafond important et un bon volume peuvent vous permettre de jouer sur les niveaux de sol. D’ailleurs, cela permet de différencier tous les espaces. C’est également la solution idéale pour les personnes qui ne souhaitent pas mettre de cloison pour fermer leur pièce.

6 – Éviter de garder un espace unique et sans cloison

La répartition des pièces est l’une des nombreuses problématiques dans l’aménagement d’un loft. En effet, si vous possédez un grand espace sans cloison, vous devez bien définir vos besoins pour concevoir le plan idéal à votre mode de vie. Ce dernier peut offrir une liberté de conception.

Cependant, il vous faut l’aide d’un architecte d’intérieur. Ce dernier a pour rôle de définir l’emprise de chaque espace et de valoriser les circulations et la lumière.

7 – Éviter de cacher la structure de la maison

Il ne faut jamais cacher les origines du loft, que celui-ci soit situé dans une bâtisse ancienne ou dans un quelconque bâtiment. En effet, il faut mettre en valeur les éléments et la structure le caractérisant. Cela permet d’obtenir un lieu unique et possédant un caractère fort.

Mais pour que l’ensemble ne soit pas étouffant ou caricatural, il est nécessaire d’adapter une décoration scandinave, par exemple.