L’origami, un héritage du Japon

L’origami, un héritage du Japon

9 août 2018 1 Par José Malongo

Le terme « Origami » vient de la combinaison de 2 mots : « oru » (plier) et « kami » (papier), soit l’art de plier du papier.

Une petite histoire

L’origami est un savoir-faire traditionnel japonais transmis de générations en générations. C’est un art qui permet de réaliser des créations prodigieuses à partir d’une succession de pliages ingénieux. Toutefois, il est interdit d’utiliser des ciseaux et de la colle.

Les premiers origamis, en plus de l’aspect pratique, avaient un but religieux. Il n’était pas rare de représenter des divinités grâce au papier plié. À l’époque, l’origami était également utilisé pour embellir les salles de réception et les tables de banquet.

Au Japon, la grue est un animal représentant la longévité, ce qui en fait un oiseau très important et très respecté. Une légende japonaise dit que si quelqu’un plie 1000 grues de papier, son vœu sera exaucé.

Dès les années 1800, un pédagogue allemand, Friedrich Fröbel, considérait que le travail du papier (découpage, pliage, collage…) était très bénéfique pour le développement des petits. La technique s’est donc répandue dans les écoles et les jardins d’enfants.

Les bases de l’origami

La plupart des formes ont pour base une feuille de papier carré. Voici les différents types de pliage :

  • Les plis simples
  • Les plis intermédiaires
  • Les plis complexes

Il est également important de maîtriser certaines bases :

  • La base préliminaire, qui est utilisée dans la majorité des origamis simples
  • La base de la bombe à eau
  • La base du poisson, qui est beaucoup plus complexe que les précédentes
  • La base de l’oiseau
  • La base de la grenouille, qui est la plus difficile à réaliser.

N’hésitez pas à consulter les sites internet pour obtenir davantage d’informations. Il existe également des ouvrages spécialisés disponibles en librairie.

Quelques exemples

Faites votre choix parmi mille et une idées créatives. Parmi les figures traditionnelles les plus connues, on peut citer la grue, le crabe, les fleurs, l’éléphant, le poisson, la grenouille, le papillon, le bateau, l’avion et le cube à souffler.

Par ailleurs, il est possible de réaliser des formes plus complexes comme un cheval ou un dragon. Certains artistes arrivent même à représenter des monuments célèbres comme la Tour Eiffel.

Le matériel nécessaire

Pour réaliser ces modèles d’origami, vous pouvez utiliser du washi, un papier japonais très fin et résistant. Mais certaines alternatives s’offrent à vous comme le papier cigarette, le papier cadeau ou le papier kraft. Choisissez différents motifs de papier, jouez avec les couleurs et laissez libre cours à votre imagination.