Aménagement intérieur : en quoi consiste la pose de plafond tendu

La rénovation d’un plafond peut être très coûteuse. Afin de pouvoir amoindrir le budget, on a parfois recours aux faux planchers pour cacher les imperfections. À cet effet, la pose de plafond tendu reste l’une des meilleures solutions disponibles. Cet article vous en dit plus sur cette technique.

Le principal matériel utilisé

Sachez qu’il existe deux techniques de pose de plafond tondu : la pose de plafond tendu à froid et celle de plafond tondu à chaud. Ces deux techniques n’exploitent pas les mêmes matériaux. Ici, on fait usage d’un film textile polyester qui possède une couverture de polyuréthane. Chaque toile est assez longue et ne possède pas de points de soudure. Au fait, chacune de ces toiles peut recouvrir une surface de près de plus de 5 m. Elles sont disponibles sous de nombreux formats, en plusieurs coloriés, et en diverses nuances. Un spécialiste pourra vous aider pour le choix et la mise en place.

Il est également possible de personnaliser les toiles en faisant recours à l’impression numérique. La surface des tissus est assez solide pour supporter de telles opérations. Ce sont des matériaux plus rigides que le PVC et qui subissent divers traitements afin de résister pendant longtemps aux différentes attaques. Elles peuvent aussi être utilisées pour des mises en place de mur tendu.

Le maintien des toiles

La pose ne nécessite pas la maîtrise de technique particulière, mais il faut toutefois savoir s’y prendre. Les travaux se font à température ambiante grâce à une spatule. Cette dernière peut être une peau de tambour. Pour maintenir les toiles en équilibre, on utilise un système de crochet. Le recours à ce système peut nécessiter l’utilisation ou non de ressort. Bien que les plaques soient plus lourdes que le PVC, et que le système de maintien en équilibre paraisse simple, il faut dire que la pose tient assez longtemps. Généralement, vous bénéficiez d’une garantie allant de 15 ans à 20 ans. L’installation peut garder sa rigidité pendant plusieurs années.

L’isolation thermique

Les plaques disposent souvent de 250 000 trous sur chaque mètre carré. Cette structure leur permet d’offrir une excellente isolation thermique. Il faut dire que ce sont de véritables pièges à sons. Lorsque l’installation est couplée à la pose d’un système de complexe acoustique, vous bénéficiez d’un exceptionnel confort thermique. Pour la pose, il vous faudra suivre un certain nombre d’étapes. Il est impératif de respecter les consignes du fabricant ou de faire appel à un professionnel de pose de plafond tendu à froid.

La pose de plafond tendu en quelques étapes

Pour la pose d’un plafond tendu à froid, il faut tout d’abord disposer les profilés au mur. Cette étape consiste à bien couper les profilés et à les fixer au mur en utilisant un boudin de colle. Afin de renforcer la solidité, il est conseillé de placer des agrafes à chaque 5 cm. Ensuite, il faut déplier le tissu le long du mur et au sol. Notez qu’il n’est pas prudent de tout déplier. Maintenant, vous allez fixer la toile dans les profilés par pincement.

L’opération devra être réalisée avec beaucoup de soin dans les angles. N’oubliez surtout pas de laisser près de 10 cm du tissu avant de passer au pincement. C’est l’une des astuces pour avoir un bon rendu. Une fois fini, coupez le tissu restant avec un ciseau. Repliez les parties qui débordent à l’intérieur de votre plafond. Pour finir, il faudra créer un peu d’espace à l’endroit où se trouve votre luminaire.

En somme, la pose d’un plafond tendu à froid est généralement simple. Mais, l’aide d’un professionnel est parfois requise. L’installation est maintenue en place par un système de crochet, de la colle et des agrafes.