L’essentiel à connaître sur l’étanchéité liquide

La toiture fait partie des structures les plus importantes d’un bâtiment. Son rôle est en effet de protéger l’intérieur d’une habitation, ainsi que ses habitants, des intempéries et des agressions venant de l’extérieur. C’est pour cette raison que la toiture doit à la fois être solide (pour ne pas s’écrouler sous son propre poids) et être assez étanche, pour ne laisser aucun fluide s’infiltrer à l’intérieur. Pour garantir son étanchéité, différentes techniques sont envisageables. Quelle que soit leur nature, le point commun entre ces techniques est la pose d’un dispositif d’étanchéité. Et parmi les dispositifs d’étanchéité les plus populaires, on peut citer entre autres l’étanchéité liquide.

Focus sur l’étanchéité liquide

Un système d’étanchéité liquide est un produit qui permet de renforcer l’étanchéité d’une toiture. À l’inverse des autres dispositifs comme les membranes, l’étanchéité liquide (comme son nom l’indique) est vendue et utilisée sous forme de liquide qui va ensuite durcir et former une couche protectrice pour la couverture. Également appelé SEL, le système d’étanchéité liquide est constitué d’un mélange de différents composants liquides comme les résines qui peuvent varier d’un produit à un autre et selon le type de toiture à renforcer. L’utilisation de ce type de renfort peut s’avérer indispensable dans le cas où aucun dispositif d’étanchéité ne convient à la toiture en question. L’étanchéité liquide peut également être associée à d’autres types de membranes telle que la fibre de verre. Malgré sa facilité de pose, il est généralement préconisé de faire appel à un couvreur lors de l’installation du système d’étanchéité liquide afin de garantir un bon résultat.

Le type de toiture à renforcer

Le système d’étanchéité liquide est un produit multisupport, ce qui veut dire qu’il peut être appliqué sur différents types de supports. Ainsi, il peut être utilisé sur une surface en bois, en béton, en plastique, ou encore en métal. Le SEL est également compatible avec toutes les formes de toiture, que ce soit une toiture plate, une toiture à faible pente ou encore une toiture végétalisée. Il peut être utilisé pour les travaux de rénovation ou sur une nouvelle construction. L’utilisation du sel est obligatoire dans certaines situations : lorsque l’utilisation d’une membrane est inenvisageable, lorsque la couverture a une structure assez légère, ou encore lorsque la toiture ne peut accueillir une grande quantité de matériel.

La pose du SEL

La pose du système d’étanchéité liquide doit se faire en respectant un certain nombre d’étapes. Tout d’abord, le poseur doit s’assurer que les conditions climatiques sont favorables avant de procéder à l’application du produit pour ne pas altérer sa consistance et nuire ainsi à son efficacité. La température ambiante doit être comprise entre 10° et 30° C au moment de la pose. Une fois les conditions nécessaires réunies, on procède à la préparation de la surface à étanchéifier. Cela passe évidemment par le nettoyage et le dépoussiérage afin de se débarrasser des salissures susceptibles de rendre la pose difficile. Les éventuels dégâts comme les fissures ou les trous doivent également être réparés avant de procéder à l’application du produit. La dernière étape consiste à appliquer le produit d’étanchéité. La pose se fait en plusieurs couches à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau de peinture ; l’utilisation d’un pistolet n’est pas exclue dans certains cas.

Les avantages du SEL

L’utilisation du système d’étanchéité liquide offre plusieurs avantages. Son rôle principal est bien sûr de renforcer l’étanchéité de la couverture en limitant les risques d’infiltration. Le produit est également très souple, et cette élasticité confère une certaine résistance face aux différentes variations de température. Le SEL fait également preuve d’une adhérence remarquable, ce qui lui permet de convenir à tous les types de support, sans même nécessiter la mise en place d’un primaire d’accrochage. Le produit se démarque également grâce à sa longévité puisqu’il peut durer jusqu’à 25 ans.